Quelle hauteur de talon choisir ?

 

Tout d'abord, de quoi parle-t-on ?

En fait il n'y a pas de réponse simple, car il n'existe pas de norme ni de standard sur ce point. Chaque marque calcule sa hauteur de talon comme elle le souhaite.

 

Regardez le schéma ci-dessous : on y voit 2 chaussures identiques (strictement de même hauteur) avec des hauteurs de talon différentes, tout simplement parce que la forme du talon est différente.

 

 

 

Quant au schéma ci-contre, il montre bien que, selon la façon dont on mesure la hauteur de talon, on obtient également des résultats très différents.

 

Et pour compliquer le tout, sachez qu'un talon qui mesure 8 cm en pointure 38 va atteindre à peine 7,5 cm en 35 et dépasser les 8,5 cm en 42 ! Et oui, le talon "grandit" avec la chaussure (et c'est aussi pour ça que la fabrication d'une chaussure est compliquée).

 

Pourtant, que vous achetiez une pointure 35 ou 42, c'est la même hauteur de talon qui sera indiquée.

 

Souvent, c'est la hauteur correspondant à la pointure 37 qui est donnée, mais il n'y a aucune norme, rien n'oblige la marque à suivre une règle quelconque, et de toute façon on ne sait pas comment la mesure a été prise.

 

Lalatango mesure ses talons à partir d'une pointure 37, en partant du milieu du bonbout (le petit élément qui est au sol) et en remontant à la verticale. La mesure est ensuite arrondie, afin de simplifier et d'éviter de parler de talons "7,1 cm" ou "7,9 cm" par exemple !

Vous voyez que cette histoire de hauteur de talon est à dormir debout, et je suggère de ne pas en faire une fixation... Il est beaucoup plus important de porter des chaussures avec un bon soutien de la voûte plantaire, comme les Lalatango, dont le confort vous fera oublier sur quelle hauteur vous dansez.

 

J'entends souvent des danseuses débutantes me faire remarquer qu'il n'est pas conseillé de porter des très hauts talons sur la durée. Loin de moi l'intention de contrer un avis qui viendrait d'un professionnel de santé, mais je me permets de leur faire remarquer que lorsque ce conseil est donné, il s'applique généralement au port de chaussures pour une utilisation habituelle, c'est-à-dire pour marcher ou se tenir debout.
Alors que là, non seulement on parle de danser, mais en plus il s'agit de tango argentin !
La chaussure n'est plus à considérer comme un simple soulier mais plutôt comme un équipement technique, un peu comme on considérerait une chaussure de ski... pour skier.

La posture en abrazo fermé (style milonguero) que l'on prend lorsqu'on danse le tango impose à la danseuse d'être inclinée vers l'avant. Cette position est tout simplement plus confortable avec des talons. Si vous dansez à plat, ou avec des petits talons, vous aurez tendance à sur-solliciter certains muscles et tendons, jusqu'à provoquer parfois une douloureuse tendinite dans le pied - comme j'en vois dans certains cas.


Mais une autre caractéristique du tango rend les talons encore plus utiles : en tango argentin, la danseuse "marche" majoritairement à reculons. Faites le test devant un miroir, penchez-vous en avant et reculez : grâce aux talons hauts, vous posez plus rapidement l'arrière du pied, ce qui repose le mollet et toute sa chaîne musculaire et vous aide à maintenir l'équilibre.
Et lorsqu'elle marche vers l'avant, la danseuse ne plante pas le talon en premier au sol comme on le fait lors d'une marche classique. Autrement dit, les positions du corps lorsqu'on danse le tango n'ont rien à voir avec celles de la vie courante !

 

La hauteur de talons la plus souvent conseillée en tango est 8 cm. C'est ma hauteur fétiche pour danser toute la nuit.
Esthétiquement, plus le talon est haut plus la silhouette est sexy et la démarche chaloupée.


Donnez-vous un peu de temps, n'hésitez pas à porter les chaussures chez vous au début. Les talons, c'est beaucoup une question d'habitude.

 

Il est vrai que, quelle que soit la hauteur, danser en talons provoque une pression très importante sur les orteils et les métatarses. Les chaussures Lalatango ont été développées de façon à réduire cette pression, grâce à ces deux caractéristiques principales :

- La forme des chaussures Lalatango est conçue de façon à apporter un soutien optimum de votre voûte plantaire. Avec sa cambrure parfaite, elle vous assure un confort exceptionnel pour danser le tango jusqu'au bout de la nuit !

- Les Lalatango sont dotées de plusieurs millimètres d’un matériau exceptionnel, le Poron®, une mousse podologique anti-douleurs ultra amortissante qui atténue CONSIDERABLEMENT les douleurs provoquées par des heures de pratique du tango argentin avec de nombreux pivots.

 

Au final, c'est vous qui décidez de votre hauteur favorite. L'important est que vous vous sentiez à l'aise pour danser. Vous pouvez aussi y aller progressivement !
Et si vous souffrez de blessure ou de déformation particulière, suivez les conseils des professionnels de santé.